Un métier, une fiche de poste, des compétences…

Dans un atelier “Métiers de demain”, vous avez imaginé le métier d’algorithmeur. Construisons maintenant sa fiche de poste.

Créateur d’algorithmes

L’algorithme est la recette qui cuisine les données numériques.
L’algorithmeur met dans la casserole divers ingrédients numériques (données personnelles, collectives, économiques…) et définit la manière dont les mixte pour atteindre un objectif. Vu l’augmentation exponentielle de la quantité de données, l’algorithmeur va être dans toutes les cuisines. Demain, les petites, grandes entreprises, les institutions ne pourront pas se passer de lui.

L’algorithmeur conçoit un algorithme ou une suite d’instructions mathématiques qui vise un objectif. Il se base sur des données disponibles en nombre. Les finalités des algorithmes sont nombreuses. Elles peuvent par exemple être :

  • commerciales : inciter les consommateurs à acheter. Fidéliser des abonnés en recommandant de bons produits. Repérer de futurs clients… ;
  • sociétales : diminuer la criminalité, aider les juges ou les avocats à prendre des décisions… ;
  • médicales : trouver le traitement le mieux adapter, détecter pour prévenir les épidémies…

Compétences plus

Les mathématiques sont des puissants « trompe-la-pensée ». Elles réussissent à cacher des choix douteux sur un vernis de complexité. Elles se drapent de neutralité, alors qu’elles nous manipulent sans vergogne en cachant ses choix et en imposant ses résultats. Aux États-Unis, des algorithmes aident les juges à prendre leur décision en déterminant le risque de récidive d’une personne. En regardant sous le capot, on constate que le modèle se base sur le fait que les personnes de couleur ont une plus grande probabilité de commettre des crimes. De ce fait, l’algorithme dira que le risque de récidive est plus important pour elles.

Si vous voulez exercer ce métier, enrichissez vos compétences en mathématiques par des réflexions sociologiques, philosophiques, éthiques. Cela vous évitera de subir des levées de boucliers d’usagers abusés.